MESSAGE DE FRANCOIS ASSELINEAU AUX ADHERENTS DE L’UPR

M

François ASSELINEAU adresse à tous les adhérents qui renouvellent leur adhésion, un message qui résume parfaitement le chemin parcouru, qui définit l’état actuel de notre mouvement et trace la voie de son avenir si nous savons rester unis et déterminés. Nous avons le plaisir de partager ce message avec vous en vous rappelant qu’il est vital pour l’existence de l’UPR, qui porte vos aspirations et vos espoirs, de renouveler votre adhésion.

https://www.upr.fr/adhesion-en-ligne/

 

Bonjour,
En mon nom personnel, comme au nom de l’ensemble des cadres et militants de l’UPR, je tiens à vous remercier vivement pour votre fidélité à notre mouvement. Elle témoigne à la fois de la profondeur de vos convictions et de votre force de caractère face à l’adversité.

Permettez-nous de vous le dire comme nous le pensons : nous sommes fiers de vous compter parmi nous ! C’est justement grâce à cette force de caractère et de conviction, que partagent tous nos adhérents, que l’UPR est en train de réaliser une prouesse : celle de s’imposer comme un parti politique en croissance quasi exponentielle, dont l’irruption imprévue sur la scène politique française surprend les observateurs et préoccupe de plus en plus les partis politiques installés.

Une telle prouesse semblait absolument impossible à tous ceux qui nous brocardaient perfidement, en me qualifiant par exemple de « bon conférencier mais aucunement politique », et qui certifiaient que notre totale absence de moyens financiers et de relais médiatiques était l’assurance que nous n’arriverions à rien.

Eh bien, tous ces experts prétendus sont en train de réviser leurs jugements avec agacement, désarroi, et même un peu d’affolement. Car l’UPR est parvenue à se hisser au 1er rang des partis politiques français les plus consultés sur Internet, selon le classement officiel de Alexa Ranking en fonction du volume de consultations enregistrées. Loin, très loin devant EELV, le NPA, le PCF, DLF, le MoDem, Nouvelle donne, Nous citoyens, le Parti radical, Lutte ouvrière, le Parti radical de gauche, le CNIP, le Nouveau centre, le POI, le MRC, etc.

Ce classement spectaculaire est confirmé par bien d’autres indices, et par exemple :
la page Facebook de l’UPR (http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau), qui est l’une des plus actives de tous les partis politiques français ;
les articles que nous publions sur AgoraVox (http://www.agoravox.fr/auteur/francois-asselineau-64510), qui se hissent presque systématiquement au 1er rang des articles les plus lus et font l’objet d’un pourcentage d’approbations et de commentaires sans commune mesure avec la quasi-totalité des autres auteurs ;
les vidéos mises en ligne ou les rares entretiens sur les télévisions ou radios qui atteignent également des scores d’audience impressionnants ;
les scores électoraux en constante augmentation de l’UPR malgré le verrouillage médiatique ;
notre Université d’automne, qui connaît chaque année un succès croissant.

En bref, l’UPR est désormais bien sortie de la phase de démarrage et n’est plus un groupuscule politique, c’est un mouvement en plein développement et avec lequel il va falloir compter.

Cette heureuse évolution est due principalement au fait que les événements confirment (hélas !) totalement nos analyses et nos propositions, inchangées depuis la création du mouvement le 25 mars 2007.

Nous comptons, au 01/11/2018, exactement 32187 adhérents et des milliers de sympathisants. Et ces nombres sont d’autant plus significatifs qu’à la différence de tous les autres partis politiques français, ils sont exacts et ne sont pas grossièrement exagérés.
À la même date, nous comptons des adhérents dans tous les départements de France métropolitaine, sans aucune exception.
Nous avons aussi des adhérents dans tous les départements et collectivités d’Outre-Mer : Guadeloupe, Saint Barthélémy, Martinique, Guyane, Réunion, Mayotte, Polynésie française, Wallis-et-Futuna, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin et Nouvelle Calédonie.
Enfin, nous comptons aussi 2054 Français expatriés, présents dans 113  États du monde sur les 5 continents.
Ce pourcentage de 6 % de Français expatriés parmi nos adhérents est intéressant à relever car il est à peu près le double du pourcentage d’expatriés dans la population française générale. De l’Allemagne au Brésil, des États-Unis au Sri Lanka, de la Suisse à Madagascar, du Sénégal à la Corée du Sud, de la Belgique au Japon, de la Chine au Canada, ou de la Hongrie à l’Inde, ces dizaines de Français expatriés, souvent jeunes professionnels, témoignent ainsi que les analyses et les propositions de l’UPR sont bien loin d’être démodées et coupées des réalités, comme veulent le faire croire nos adversaires politiques.
Bien au contraire ! Qu’ils vivent ou travaillent à Londres, Francfort, Sydney, Rabat, Hong Kong, Montréal, Beyrouth, Dublin, Los Angeles, Stockholm, Ho Chi Minh Ville, Madrid ou Rio de Janeiro, nos adhérents sont aux premières loges pour constater la fausseté totale de la propagande européiste dans tous les domaines, l’effondrement de notre industrie, l’effacement de notre culture et de notre influence, et la justesse des propositions politiques de l’UPR.

Pour un parti tout jeune et qui n’a encore pratiquement aucun accès aux grands médias, nos résultats en termes d’adhérents et d’audience sont excellents et dépassent nos espérances.

L’amélioration de l’organisation interne et le maillage de responsables nationaux et locaux que nous continuons à mettre en place, vont encore accroître la présence et la notoriété de l’UPR dans le paysage politique français.

En conclusion, et avec mes remerciements réitérés pour votre ré-adhésion, je me permets de vous suggérer de redoubler d’ardeur pour faire connaître l’UPR tout autour de vous. Dès que cela est possible, je vous invite à en parler aux membres de votre famille, à vos amis, à vos collègues de travail, ou même aux gens dont vous faites connaissance. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez prendre connaissance du document, assez long mais très pédagogique, qui vous donne 12 idées d’actions concrètes pour cela : http://www.upr.fr/aider/actions.

Soyez le porte-parole de l’UPR dans votre entourage, en gardant toujours la sérénité et la modération nécessaires, et en attirant l’attention de vos interlocuteurs sur la nécessité de chercher d’autres sources d’information que celles dont ils sont quotidiennement abreuvés. Car il en va de la survie de notre démocratie, du maintien de notre niveau de vie, et de la préservation de la paix et de la liberté sur le continent européen et ailleurs.

Avec l’expression de mes meilleurs sentiments républicains

A propos de l’auteur

1 Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Merci Monsieur Asselineau pour votre engagement politique pour la France souveraine et son peuple trop souvent trompé et abusé.
    Votre conférence le 03 novembre à châteauroux a été remarquable et instructive.Vos références concernant le général de Gaulle ont montré la justesse de l’amour que portait à la France cet homme intègre et brillant qui ne fut pas le bienvenu à Londres.Il dérangeait et contraria les noirs desseins des atlantistes sur la France.Son discours de Bayeux scella le destin de la France Libre.Vous suivez ses traces.
    La fidélité à la France vous honore.Cette fidélité que mon vieil ami et Maître Jean Charbonnel m’avait inculquée.Il avait créé et fondé l’Aile gauche du Gaullisme à laquelle je me réfère volontiers.

Scroll Up